Officiel, l’aide indispensable

Devenir officiel, c’est d’abord vouloir aider les arbitres. Mais que faut-il faire ?

Chronométreur : C’est le maître du temps. Avec son pupitre il a la responsabilité du contrôle du temps de la partie (début, temps morts, durée d’exclusion, mi-temps…) et l’affiche pour les joueurs, arbitres et le public. C’est lui qui en général communique par gestes avec les arbitres. Ce rôle est souvent donné à un représentant de l’équipe qui accueille car il connait (mieux) la manipulation du pupitre de son club.

Responsable de table : en fait, c’est le secrétaire du match. Il vérifie que les joueurs sont biens présents sur la feuille de match électronique. Il  remplit la feuille des faits de match au fur et à mesure de la partie (buts, sanctions, protocole médical…) à l’aide du logiciel de handball via un ordinateur fourni. Une aide à la fois précieuse pour les arbitres qui peuvent consulter la feuille de match à tout moment. Mais l’officiel de table est aussi la personne la plus appréciée après les matchs car c’est lui qui note tous les buts et les arrêts des joueurs toujours friands des statistiques de leurs exploits sportifs. En principe, c’est le rôle tenu par un représentant d’un club visiteur.

Tousjours en relation avec les arbitres, ils sont très attentifs à leurs consignes pour faciliter le suivi du match. Bien entendu, ils sont obligés d’avoir une attitude neutre pendant la durée de la partie.

Ah… J’allais oublier. Il est nécessaire pour certains matchs d’avoir un responsable de salle et du terrain dans le public qui veille au bon ordre et au respect des joueurs. Il accueille et accompagne les visiteurs, peut les guider éventuellement pour les vestiaires, rappelle parfois les règles du fairplay aux spectateurs et rapporter des incidents si il y a lieu.